Association de protection animale collégiale régie par la loi de 1901, déclarée le 06/06/2012, publiée au journal officiel le 16/06/2012 sous le n°W596004636.
Elle a pour but de venir en aide à tous les lévriers quel que soit leur pays d'origine, mais aussi tout animal en danger ; de les faire soigner, vacciner, stériliser le cas échéant, assurer leur arrivée en France, assurer leur hébergement si besoin, et les faire adopter.
Siège Social chez Evelyne Guérin, 43 rue de la Malcense, 59200 TOURCOING.

Parce que les Galgos et Podencos d'Espagne subissent dans leur pays une violence et une cruauté insupportables, l'équipe bénévole de Terre des Lévriers se bat pour faire de la France une terre d'asile pour ces êtres de douceur et d'amour. Car pour beaucoup d'entre eux, l'adoption à l'étranger constitue leur seule chance de vivre...

En Espagne, des femmes et des hommes luttent au quotidien, sans moyens et seuls contre tous pour recueillir, soigner, aider ces nobles créatures. Terre des Lévriers se doit de soutenir matériellement et moralement ces courageux bénévoles.

Les Podencos

Podenco Ibicenco à poils durs

Il convient de rappeler que ce qui est décrit ci-dessous sont des généralités au sujet d'une race composée d'un nombre infini d'INDIVIDUS qui ont leur caractère et leur personnalité propres. Chaque Podenco, chaque lévrier est UNIQUE.

Il est important également de prendre en compte leur passé difficile, les Podencos que nous diffusons et faisons adopter ont tous connu la maltraitance à des niveaux divers.

ORIGINES


Le Podenco est un lévrier du type africain classé dans le groupe 5 des races canines : chiens de type Primitif, injustement déclassé de la catégorie 10 des lévriers dans la cynophilie française.
Descendant direct du Tesem, canidé sauvage vivant au néolithique dans la savane nord africaine, le Podenco est une des races, si ce n'est la race canine la plus ancienne au monde. Il est représenté sur des tombes de pharaons et des pièces de musée datant de 3400 ans avant JC, mais certaines peintures tribales feraient remonter son origine à 6000 ans avant JC.
Ce lévrier africain fut importé par les Phéniciens dans les Îles Baléares pour donner naissance au Podenco Ibicenco puis à d'autres races : le Podenco Canario, le Podenco Andalou, le Podenco Portugais...
De part son origine ancienne et sa nature rustique et primitive, le Podenco est une véritable passerelle vers la nature sauvage.

Paz, podenca Ibicenca

CARACTERE


Comme la plupart des lévriers, le Podenco est un grand chat dans un corps de chien : libre et indépendant, il a la particularité d'être actif et très vivant à l'extérieur, calme et posé à l'intérieur.
A la maison, le Podenco apprécie le confort de son coussin et est friand de longues siestes.
Au jardin ou en promenade, il a besoin d'exprimer ses instincts et son énergie.
Mentalement vif et éveillé, il doit être diverti, stimulé. Le Podenco est très intelligent, il aime réfléchir et observer ses maîtres et son environnement. Les propriétaires de Podencos apprécient son caractère doux et sensible. Il est très fidèle et affectueux vis à vis de son « humain » et particulièrement tendre avec les enfants. Il est cependant méfiant et réservé envers les étrangers.

Podenco alias Chien Kangourou
Mais il serait une erreur d'oublier que le Podenco est un chasseur redoutable. Rapide et persévérant, on l'utilise en espagne pour la chasse au petit et grand gibier, seul ou en meute, de jour comme de nuit. Déterminé, il peut passer plusieurs heures à attendre patiemment sa proie. Cet instinct inné en fait parfois un animal fugueur, d'autant plus qu'il n'a pas de rappel. Bien souvent, il revient vers son maître quand il a fini d'apprécier sa liberté ou quand il a enfin son trophée de chasse qu'il ramène volontiers au pied de son maître comme ferait le chat.
Doté d'une extraordinaire agilité, il est capable de sauter très haut. Le Podenco ne peut donc être lâché que dans des endroits parfaitement clôturés (au moins 1m50). Il est aussi doté d'un odorat et d'une vue aiguisée.

Avec ses congénères, comme d'ailleurs avec ses maîtres, il demeure peu bagarreur et préfère s'éloigner plutôt que d'entrer dans un conflit.

Le Podenco Canario
Le Podenco communique beaucoup (sans être particulièrement aboyeur) et a conservé un langage sonore et corporel primitif assez particulier. En effet, il est fréquent que le Podenco parle, grogne, mais ce qui peut être perçu comme un signe agressif n'est en fait qu'un appel au jeu ou l'expression de son contentement ! De même lors de séances de jeu intense, son côté « brut de décoffrage » manque souvent de délicatesse.

Une autre qualité du Podenco : tel le Tesem, grand gardien du temple du pharaon, il est très protecteur envers ses maîtres et sa maison.

Arya, podenca maneto

EDUCATION


Comme la plupart des lévriers, le Podenco s'éduque mais ne se dresse pas : il n'entend rien aux ordres trop stricts, et les « assis-couché-donne la patte » n'ont aucun intérêt pour lui. Un peu comme un chat, il fait ce qu'il lui plaît quand cela lui plaît. Pour autant, son maître ne doit pas lui laisser faire tout ce qu'il désire ! Son éducation est simple : il suffit de poser dès son arrivée les règles de la maison et de ne jamais céder.

Le Podenco peut se révéler très têtu, voire même comédien. Il rusera ou jouera de son charme pour arriver à ses fins. A l'adoptant donc de ne pas céder.
Le Podenco est un lévrier facile à vivre, même pour des maîtres débutants à partir du moment où ils développent avec lui un rapport de complicité plutôt que de domination. Tout rapport de force physique est à bannir car le Podenco n'entend rien à la violence et se braquera ou fuira si l'on ne respecte pas sa nature sensible. Dans le cas contraire, s'il est confiant et respecté, le Podenco suivra et aimera son maître aveuglément et lui offrira une complicité et une fidélité sans limite.
Le Podenco doit être davantage considéré comme un « pote » que comme un chien docile, soumis et obéissant.

Franca et Siria, podencas andalouses

LE CHIOT PODENCO


Choco, Podenco Orito
Malgré sa nature facile à l'âge adulte, le chiot Podenco est un bébé particulièrement dynamique et têtu. La bonne attitude à adopter est « une main de fer dans un gant de velours » mais il demandera beaucoup de patience et des nerfs solides : il est difficile de canaliser son énergie débordante et ce petit pirate peut se révéler très joueur version destructeur.
Le Podenco quitte l'adolescence pour l'âge adulte entre 3 et 5 ans.

LES DIFFERENTS PODENCOS


Chispita, Podenca Portugaise
Il existe de nombreuses races de Podencos, de tailles différentes, et de poils différents (poils ras, poils durs...) :

  • Le Podenco Ibicenco que l'on vous a décrit ci-dessus,
  • Le Podenco Canario est beaucoup plus vif et nerveux que son cousin, il convient aux maîtres dynamiques, c'est un Podenco très courageux.
  • Le Podenco Portugais (il en existe 3 tailles différentes) est très rustique et peu exigeant, indépendant et plus réservé, très timide avec les étrangers, il s'attache très fort à son maître,
  • Le Podenco Andalou (il en existe également plusieurs tailles), plus compact physiquement, il est très vivant et toujours vigilant.
  • Le Podenco Maneto est court sur patte. C'est le plus petit des Podencos. Il entre aisément dans les terriers de lapins pour les débusquer pour qu'ensuite les autres Podencos les prennent en chasse.
  • Le Podenco Orito est de couleur chocolat et feu. Sa robe est de plus en plus rare.
  • Le Podenco Campanero a une prédominance blanche avec des poils longs et durs.

    Podenco Campanero